Cancer de l’enfant : la Fondation Sanofi Espoir répond aux urgences humanitaires au Liban

Télécharger la version PDF

Présente dans 36 pays via son programme My Child Matters de lutte contre les cancers pédiatriques, la Fondation Sanofi Espoir étend son action au Liban. Les terribles explosions qui ont endeuillé Beyrouth début août ayant sérieusement endommagé le Children’s Cancer Center of Lebanon (CCCL), la Fondation a décidé, dans le cadre de sa réponse aux urgences humanitaires, de venir en aide à cette structure d’oncologie pédiatrique en soutenant l’action d’UNICEF.

« Cet engagement prolonge notre mobilisation en faveur des patients libanais qui a débuté le 7 août avec l’acheminement de près de 4 tonnes de produits médicaux, auxquels s’ajoute un don de 1,6 tonne de médicaments début septembre dans le cadre de l’opération ‟Un bateau pour le Liban” », indique Valérie Faillat, Déléguée générale de la Fondation Sanofi Espoir. « Venir en aide aux enfants atteints de cancer est également l’un des grands axes de travail de la Fondation, grâce au programme My Child Matters créé en 2005. »

La Fondation Sanofi Espoir va apporter une aide financière qui permettra de mener à bien deux types de projets. D’une part, les fonds contribueront à la poursuite du Programme Bien-être mis en place en 2019 et dont pourront bénéficier plus de 300 enfants. « L’objectif est d’améliorer l’estime de soi des enfants, de gérer leurs émotions négatives et de réduire leur niveau de stress et de douleur », expliquent les équipes d’UNICEF Liban. Pendant six mois, les enfants atteints de cancer du CCCL ainsi que des hôpitaux partenaires pourront participer à des sessions dédiées à la musique, au yoga, à l’art et à l’artisanat ou encore à la respiration/relaxation. 

D’autre part, le soutien de la Fondation permettra de sensibiliser à la maladie, afin de la détecter plus tôt pour accroître les chances de guérison. Différentes actions allant d’ateliers de sensibilisation à des rencontres physiques ou virtuelles, en passant par les réseaux sociaux, doivent permettre de mieux identifier les symptômes, de connaître les facteurs de risque et d’encourager des modes de vie plus sains. 

Le Children’s Cancer Center of Lebanon, une structure de pointe
Inauguré en 2002, le Children’s Cancer Center of Lebanon prend en charge gratuitement 300 patients par an en moyenne, soit 40% des patients atteints de cancer au Liban. Cette structure à but non lucratif dotée d’un budget annuel de 15 millions de dollars est équipée pour la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, la transplantation de cellules souches et les soins de support. Depuis sa création, le CCCL a traité plus de 2000 enfants et mis en place des consultations pour plus de 5000 patients venant du Liban et des pays voisins. Il s’enorgueillit d’un taux de guérison de 80%, qui le place au niveau des meilleurs.

Lire l'article du 4 février 2020
X

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

OK