Une maman habillée de rose assise par terre tient son nouveau-né dans les bras

Mères et nouveau-nés dans les pays pauvres

Accompagner les mères et les enfants nouveau-nés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire


Réduire les inégalités en santé dès le début de la vie

La mortalité maternelle est un des marqueurs majeurs des inégalités entre les pays. Près de 300 000 femmes meurent chaque année en accouchant, près de 90% de ces décès ayant lieu en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. Malgré la forte baisse du nombre de décès chez les enfants dans le monde au cours des dernières décennies, la réduction de la mortalité néonatale a été plus lente. Environ 2,6 millions de mortinaissances surviennent chaque année, auxquelles s’ajoutent 2,5 millions de nouveau-nés qui meurent au cours des 28 premiers jours de vie.

Une approche globale et une mesure de l’impact

Forte de dix ans d’expérience en santé maternelle et néonatale, la Fondation Sanofi Espoir a souhaité revisiter le sujet. Il s’agit de l’aborder en mettant les femmes et leur famille au centre de la démarche, en combinant expertises locales, expertises internationales et approche globale, avec une mesure rigoureuse de l’impact produit.
« La santé maternelle est largement impactée par les déterminants sociaux et nécessite une réponse spécifique, coordonnée localement et multisectorielle. » - Stéphanie Vougier, Responsable de programmes

2010-2019 :

  •  29 projets soutenus
  • 4,56 millions de femmes prises en charge
  • 8 997 acteurs de santé formés

la liste de nos projets en santé maternelle et néonatale

carte des projets

X

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

OK